COLOMBIE-BRITANNIQUE: UNE PREMIèRE NATION éVACUéE PAR BATEAU à CAUSE DES FEUX

FORT NELSON, BRITISH COLUMBIA, CANADA — La Première Nation de Fort Nelson, dans le nord-est de la Colombie-Britannique, a émis un ordre d’évacuation en cas d’incendie de forêt pour une réserve riveraine isolée, indiquant aux résidents et aux visiteurs qu’ils doivent immédiatement partir par bateau.

La Première Nation affirme que l’ordonnance couvre la réserve de Kahntah, située à quelques kilomètres au sud d’un incendie incontrôlable découvert lundi.

Le BC Wildfire Service indique que l’incendie, qui s’étend sur cinq hectares, a été provoqué par la foudre.

L’ordre d’évacuation survient alors que le service annonce une interdiction des feux de camp à l’échelle de la province, à l’exception du district forestier de Haida Gwaii. Là-bas, l'interdiction entrera en vigueur vendredi en raison du risque accru de déclenchement de feux de forêt attribuable aux conditions météorologiques actuelles et prévues.

La Première Nation de Fort Nelson a décrété mardi l’état d’urgence local pour la réserve de Kahntah, affirmant que l’incendie s’était produit «à proximité» et qu’il existait une «menace imminente pour la vie ou les biens».

Il a été indiqué que les représentants des Premières Nations étaient autorisés à restreindre les déplacements dans la région et à utiliser toute propriété privée pour faire face à la situation.

La réserve Kahntah se trouve à environ 116 kilomètres au sud-est de Fort Nelson.

Les images satellite montrent que la réserve présente une clairière au détour de la rivière Fontas avec quelques bâtiments et autres structures.

Le service des incendies de forêt affirme qu’il y a environ 100 incendies de forêt actifs en Colombie-Britannique.

La Presse Canadienne

2024-07-09T23:47:54Z dg43tfdfdgfd