DE PLUS EN PLUS DE SAUVETEURS CERTIFIéS DANS LES PISCINES ET SUR LES PLAGES DU N.-B.

Pendant la pandémie, le recrutement de sauveteurs avait drastiquement chuté au Nouveau-Brunswick. Aujourd’hui, la situation a changé.

D'après une étude, moins de 1 % des noyades se produit dans les endroits surveillés par les sauveteurs certifiés.

Ça démontre qu’un endroit surveillé, où il y a une surveillance additionnelle, ça fait la différence, affirme Grégoire Cormier, le gestionnaire des programmes à la société de sauvetage du Nouveau-Brunswick.

Par ailleurs, les gens qui fréquentent des espaces aquatiques surveillés par des sauveteurs non certifiés doivent toujours aller nager accompagnés.

Toujours beaucoup de noyades dans les Maritimes

Dans les plus récentes données publiées dans le rapport 2021 de la société de sauvetage du Nouveau-Brunswick, le taux de décès par noyade dans les Maritimes continuent de suivre une tendance supérieure à la moyenne nationale.

La Société de sauvetage souligne que la situation géographique et les habitudes de vie en sont la cause.

Par exemple, la province du Nouveau-Brunswick est entourée d’eau et les belles températures l'été entraînent un achalandage conséquent sur les plages.

Il y a des courants des fois qui peuvent se créer, qui peuvent être extrêmement forts. Qui va nous rendre la vie un peu plus difficile pour se rendre au bord de l’eau, souligne Grégoire Cormier.

Selon la Société de sauvetage, la majorité des noyades se déroulent dans les océans, les lacs ou les étangs et 37% des noyades ont lieu dans les océans.

Parmi la population à risque, on retrouve les nouveaux arrivants qui n’ont pas tous accès à des cours de natation dans leur pays. Des démarches sont faites auprès d’eux pour les convaincre de participer au programme Nager pour vivre.

Et la meilleure chose à faire, c’est de contacter les piscines dans votre région pour voir s’ils offrent des cours de nage ou ces programmes-là, et ils peuvent s’inscrire et participer dans ces programmes-là, précise Grégoire Cormier.

Une opportunité d’apprendre l’essentiel des pratiques qu'il faut pour survivre à une chute non intentionnelle dans l’eau.

Avec les informations de l'émission de l'Heure de Pointe

2024-07-09T12:43:07Z dg43tfdfdgfd