REDEVANCE TOURISTIQUE AUX ÎLES-DE-LA-MADELEINE : LES VISITEURS PAIERONT-ILS?

Bien que le paiement de la Passe Archipel soit optionnel cet été, certains touristes souhaitent tout de même payer la controversée redevance touristique de 30 $ pour préserver le territoire et les infrastructures touristiques de l’archipel. Cette intention n’est toutefois pas partagée par tous.

C'est pour participer à la protection des berges que Nicole Séguin, une résidente de Gatineau, a choisi de payer la redevance touristique durant son séjour aux Îles, même si ce n’est pas obligatoire.

Je trouve que 30 $ par personne, ce n’est vraiment pas cher, croit-elle. Ici, tu ne paies aucun stationnement, tout est gratuit, tandis qu’en ville, tout partout, c’est deux ou trois dollars l'heure pour se stationner.

La touriste Suzanne Lacombe de Saint-Donat songe également à faire sa part pour aider financièrement l'administration municipale.

Le tourisme est nécessaire pour les Madelinots, mais c’est quand même un tribut qui est assez lourd pour les infrastructures, l’eau et les déchets, affirme-t-elle.

Plusieurs touristes souhaitent payer la redevance, mais ne savent pas nécessairement qu'ils doivent faire eux-mêmes le paiement sur le site web de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine.

Je voudrais bien, mais je trouve ça compliqué de savoir où et comment on la paye, indique la Montréalaise Valérie Morissette. S’il y avait des affiches dans les commerces pour nous informer, ça serait plus évident, mais d’entrée de jeu, je ne sais pas où aller la payer de façon volontaire.

Je pense bien la payer, si je peux trouver le comptoir où on peut le faire, mais je n’ai pas vu rien, indique Sylvain Lacombe, un touriste lavallois qui ignorait l'existence d'une plateforme de paiement virtuelle.

En revanche, d’autres touristes indiquent qu’ils ne paieront pas la redevance.

Je la paierais si c’était obligé, mais comme que ce n’est pas obligatoire, on ne la paiera pas pour rien, indique Suzanne Campeau, de Saint-Louis-de-Gonzague.

On aime mieux dépenser plus dans les commerces que de payer une taxe, ajoute son fils, Éric Guénette.

Je pense que c’est un peu exagéré, parce qu’on part du Québec et on arrive au Québec et il faudrait payer une Passe… Je trouve que c’est demandé un peu trop quand on est déjà Québécois, soutient Sophie Giroux, qui réside dans les Cantons-de-l’Est.

Que financera la Passe Archipel?

  1. La gestion des matières résiduelles
  2. Le maintien et l’amélioration des infrastructures récréotouristiques
  3. La mise en place et l’exploitation d'un parc régional pour protéger les terres publiques

Un bilan à l'automne

La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine refuse de dévoiler en cours d’été les sommes amassées grâce à la redevance touristique. Le bilan final sera fait à la mi-octobre seulement.

Avec une redevance obligatoire, l’administration municipale estimait pouvoir engranger un million de dollars de revenus supplémentaires, mais les attentes sont beaucoup moins élevées depuis que la mesure est devenue facultative.

Alors que plusieurs touristes mentionnent ne pas savoir comment payer la Passe Archipel, Antonin Valiquette explique que le changement de cap tardif de la Municipalité a nui à la campagne promotionnelle entourant la mesure.

De rendre la Passe Archipel volontaire et de l’avoir fait au mois de mai, on n’avait pas le temps de se revirer sur une campagne marketing qui passait d’une mesure obligatoire à optionnelle et de tout réorienter nos actions de promotion, explique-t-il.

La promotion n’est pas au niveau qu’on prévoyait à la base, par contre, il y a beaucoup de gens qui en ont entendu parler, ajoute-t-il. Ce que j’ai comme écho sur le terrain, c’est qu’il y a quand même pas mal de gens qui veulent contribuer, parce qu’ils comprennent les objectifs de la Passe Archipel.

En regard de la controverse qu'a suscitée la mise en place de la Passe Archipel, le maire réitère son intention de consulter la population avant de changer la nature volontaire de la redevance touristique.

Parallèlement, Antonin Valiquette ajoute que les discussions se poursuivent avec Transports Canada. En mai, la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine n’avait toujours pas obtenu de confirmation qu’un agent municipal pourrait vérifier la preuve de paiement de la redevance sur le terrain de l’aéroport. C’est notamment pour cette raison que la Municipalité a décidé de rendre la Passe Archipel facultative.

2024-07-05T21:11:21Z dg43tfdfdgfd